Un défi aux artistes burundais 

 

« Nous allons produire un concert inoubliable dans la capitale Bujumbura et la scène sera exclusivement réservée aux burundais. » annonce Vianney Nzigamasabo « Vichou » du groupe Peace & Love. Eh Oui, la spécialité de cette activité « Atamunyamahanga Birashoboka » sera de réunir un grand public sans l’aide d’un étranger au podium. Cette idée est sortie du constat que quand un artiste étranger est invité au Burundi des millions de Francs bu sont débloqués, tandis que les artistes burundais se partagent les miettes du budget. Indignation et colère s’échappent des réactions de ces artistes burundais. De grandes vedettes du pays préfèrent démontrer leur savoir-faire et s’alignent derrière cette solution de produire ce concert: Big Fizzo, Lolilo, Masterland, Akes, Dr Claude,… A part ces musiciens, des grands comédiens du pays se joindront eux aussi à cette activité. Ici on notera le nom de Kigingi et le célèbre Déo Hakizimana dit « Sakubu », acteur de l’émission « NINDE ? ».  La maison « The Fighter Production » conjointement avec « Bukiv Live Nation» soutiennent l’idée de ces artistes, et se sont même engagées dans l’organisation de ce concert.

Une pierre 2 coups

Le 16 Décembre 2018, Lacosta Beach recevra ces burundais hyper motivés de prouver au monde qu’ils sont capables de réunir une foule et la servir comme il se doit, sans s’appuyer sur un nom venu de l’extérieur. A part cette notion d’estime de soi qui se réveille, une voix de patriotisme se révolte aussi. Dans une conférence de presse de ce Dimanche 18 Novembre, animé par Vichou, il a insisté sur la valeur de l’art dans la promotion de l’image du pays tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de ce dernier.  

Le dernier mois de l’année qui est toujours chargé en activité festive, risque de frapper fort cette année. A part ce concert « Atamunyamahanga Birashoboka », deux stars rwandais Meddy et Bruce Melody comptent faire leurs shows ici à Bujumbura.

Auteur :Remezo Yannick

The Um fashion