AFRICAN SOUND PRODUIT ET PROMEUT

La musique burundaise gravit les échelons de la scène internationale du jour au lendemain. Cette montée en puissance est le résultat d’un travail acharné des artistes et des producteurs sans oublier l’aide précieux qu’offrent les média.

                  Patrick BUGINGO NDANGA alias Pastor P

Ce lundi 19 Janvier 2015 dans une conférence de presse tenu dans les locaux de la maison de production African Sound, le producteur rwandais Patrick BUGINGO NDANGA alias Pastor P nous a révélé sa bonne volonté d’aider dans la promotion de la musique burundaise. « Les burundais ont des talents et une musique qui répond aux normes internationales et qui mérite d’être promu » s’est-il introduit.

Ayant beaucoup travaillé dans son pays d’origine, Pastor P dit qu’il est venu au Burundi travailler avec le label African Sound dans le but d’améliorer la qualité des produits musicaux burundais. « Ce n’est pas vantard mais il faut admettre qu’au Rwanda le niveau de la musique est un peu supérieur à celui du Burundi sur le côté production et marketing. » dixit Pastor P.

Même s’il y a cette petite différence la musique burundaise garde quand même quelques points forts que les rwandais n’ont pas. « La musique burundaise est riche en variété rythmique et linguistique. Cela est un grand atout vu qu’une chanson se vend facilement si le client peut comprendre le minimum du message. » a-t-il expliqué. Pastor P ajoute aussi que les artistes burundais doivent accepter de dépenser beaucoup pour gagner beaucoup plus. Un produit de bonne qualité est toujours cher mais aussi il se vend facilement et rapidement.

Pastor P a animé cette conférence de presse alors qu’il s’apprêtait à prendre un vol vers Londres dans le cadre de ce même projet de promotion entamé par African Sound ici au Burundi. Il se rend dans la capitale anglaise avec quelques titres burundais en poche qui à son avis sont susceptible de plaire au grand promoteur à avec qui il va s’entretenir. Le playlist qu’il emporte est en grande partie constitué par des morceaux qu’il a lui-même produit à savoir Satura Amabafle, Wezere, Niko Sawa, etc.


Par sa grande expérience Pastor P conseille aux artistes burundais d’essayer d’être plus professionnel et de ne pas se précipiter à produire. Ce qui compte le plus c’est peu de titre bien travaillé au lieu d’en produire beaucoup mais bâcler. Il se dit aussi prêt à travailler avec les Upcoming mais à condition qu’ils aient un talent.

Auteur :

The Um fashion